Pourquoi automatiser son portail ?

Confort accru, sécurité intérieure renforcée, réseau domotique rationalisé, voilà les principales raisons de motoriser son portail. En fait, la motorisation offre un moyen plus sûr et plus pratique de gérer les entrées et les sorties de la maison. En plus, nombreuses solutions d’automatisation sont aujourd’hui proposéespour satisfaire tous les besoins et s’adapter à tous les budgets. Notre article vous en dit davantage.

Bien cerner le concept de motorisation

On parle de motorisation portail en fait, lorsqu’il s’agit d’équiper un portail manuel déjà installé en système d’automatisation. Autrement dit, les moteurs portails sont vendus à part pour permettre à tous les ménages de disposer d’une entrée plus sécuritaire et simple d’usage sans avoir à investir dans un équipement conséquent.

En outre, l’avantage d’un portail motorisé c’est qu’il permet une ouverture sans efforts comme le kit motorisation comprend une télécommande qui permet de commander l’ouverture ou la fermeture à distance. Le gain de temps est également considérable car la motorisation favorise une ouverture/fermeture rapide du portail. Aussi, elle intègre un certain nombre de dispositifs de sécurité et même de télésurveillance  comme le détecteur de mouvements, la fonction auto-bloquant en cas d’obstacles ou de fermeture inopinée, l’alarme, un système anti-intrusion etc.

Votre portail est-il motorisable ?

Toutefois, il faut noter que tous les portails ne sont pas motorisables. Et il s’agit généralement des portails classiques installés sur les terrains en pentes raides, et ceux faits de matériaux légers et fragiles comme le PVC. Le fait est que, leur structure et leur faible compacité ne leur permettent pas desupporter la force de traction d’une motorisation. Aussi, il faut tenir compte desaccessoires qui composent le portail  car, s’il ne possède pas les renforts prévus pour recevoir un kit moteur, la motorisation ne sera pas possible. Quant aux portails en zones pentues, c’est l’instabilité des vantaux liée à l’angle d’inclinaison qui fait que la motorisation soit risquée car, la traction du moteur ne pourra compenser le degré d’inclinaison et actionner correctement le mouvement des vantaux.

Quelle motorisation pour plus d’efficacité ?

Les motorisations sont en nombre, mais le choix doit surtout se faire selon le type d’ouverture,  l’ergonomieofferte, le confort d’usage,la facilité d’installation et d’entretien, la performance énergétique, les dispositifs de sécurité intégrés et évidemment le rapport qualité-prix.

A propos, on distingue 3 principaux types de motorisation portail.

  • La version enterrée, ingénieuse et compacte

La motorisation enterrée ou semi-enterrée qui s’adapte à tous les types de portails, battant ou coulissant, et ce, qu’importe le matériau de fabrication. Il s’agit ici du modèle le plus innovant car il sait être discret et simple d’utilisation. Aussi, elle offre une puissance de fonctionnement remarquable avec une durabilité accrue, comme elle est parfaitement isolée pour mieux résister aux agressions.Son côté reprochable est peut-être dans le coût à l’achat car c’est la motorisation la plus onéreuse sur le marché. Les contraintes d’installation sont également importantes car il a besoin de réaménager le sol, puis le creuser pour y installer le caisson qui va recevoir le bloc moteur et le coffrer avec du béton après pour consolider la base de la structure. Concernant la consommation,  une motorisation enterrée est qui requérante car il faut qu’elle soit raccorder à une alimentation de 220 Volts normalement.

  • La douce mais performante motorisation à vérins

Un modèle de motorisation portail très flexible et pratique est celui à vérins. Silencieux de fonctionnement, elle affiche une bonne compacité et une puissance de traction raisonnable. Elle convient le plus aux portails battants composés de matériaux de poids moyens comme l’aluminium ou le bois. Avec une motorisation à vérins on peut s’attendre à un angle d’ouverture des vantaux à plus de100°, tout dépend de la portée de traction du moteur et du poids des vantaux. La consommation sera encore ici assez importante car la motorisation devra également être branchée à un 220 Volts.

  • La puissante motorisation à bras articulés

Un vrai monstre, elle présente une puissance de traction et de fonctionnement poussée. En fait, ‘est le modèle destiné aux portails de poids conséquents comme ceux en fer forgé. Elle offre, en plus, un angle d’ouverture pouvant aller jusqu’à 150°. Aussi, il respecte la structure du portail et la course des vantaux pour favoriser une utilisation durable et sécuritaire.