Comment habiller une piscine hors-sol ?

C’est la partie de la piscine qui émerge du sol qui peut gâcher le paysage. Il est possible d’embellir une piscine hors-sol en aménageant ses abords.

Comprendre les piscines hors-sol telles que les piscines intex

Une piscine hors-sol est une piscine qui va vous permettre de profiter des plaisirs de la baignade rapidement, pour un budget limité. Ce genre de piscines intex est posé directement sur le sol. Il existe plusieurs modèles, dont des modèles de piscines hors-sol très travaillés, notamment dans leur version rigide. Plusieurs sont les avantages proposés par une piscine hors-sol, si son principal avantage est le prix. Le prix proposé à la vente comprend l’achat de la piscine, mais également les équipements et accessoires nécessaires à son bon fonctionnement et son entretien. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à la monter.

Une piscine hors-sol est facile à mettre en place. Quel que soit son modèle, elle sera toujours réalisable par un particulier, à l’exception de la piscine en panneaux béton. Pour les versions les plus simples, vous n’aurez besoin que de boudins à gonfler. Pour les versions les plus sophistiquées, vous aurez droit à un kit de panneaux bois ou métal à assembler. Pour vous aider dans l’opération de montage, vous pouvez toujours vous laisser guider par la notice de montage.

kit-entretien-de-piscine-intexLe camouflage d’une piscine hors-sol

Evidemment, une piscine hors-sol n’est pas forcément ce qu’il y a de plus esthétique. Quelques astuces sont de mise afin de mieux l’intégrer dans votre habitation. Dans la pratique, l’option la plus employée par les propriétaires de piscines intex, est la création d’une plage ou d’une terrasse juxtaposée au bassin. C’est le deck de piscine. Ce concept se base sur l’idée d’agrandir les contours de la piscine et de lui donner une nouvelle dimension.

Une autre solution serait de camoufler les parois avec de la végétation, en créer des massifs de fleurs, y planter des arbustes, des minis palmiers. De cette manière, votre piscine deviendra très vite l’atout de votre jardin. Il existe également des panneaux spécialement conçus pour l’habillage des piscines hors-sol comme les fibres synthétiques, les treillis de bois… Ce sont autant de choses qui vous permettront d’embellir votre bassin. Vous pouvez aussi vous rapprocher des architectes paysagistes qui se feront un plaisir de vous conseiller et de vous guider dans l’embellissement de votre extérieur.

 

Les différents types d’échelle

Si pour les artisans, l’échelle est un des principaux équipements dont ils ont besoin dans la réalisation de leur travail, pour les particuliers, son importance n’est pas des moindres. En effet, pour les petits travaux de réparation, de rénovation ou d’aménagement chez vous, vous aurez besoin d’une échelle. Pour ne pas toujours être obligé de prendre l’échelle plateforme de votre voisin, il est préférable d’en acheter un. Pour cet article, nous allons vous présenter les différents types d’échelles pour que vous puissiez choisir le modèle qui vous convient.

Les différents modèles d’échelles

Vous avez surement remarqué que les échelles que les professionnels utilisent ne sont pas toutes les mêmes. En effet, il existe plusieurs types d’échelles et chaque modèle a sa fonctionnalité. Il y a les échelles coulissantes qui permettent apparemment d’atteindre de grandes hauteurs. Vous pouvez aussi trouver dans la collection des échelles articulées. Ceux-ci peuvent s’utiliser dans de nombreuses positions : la disposition auto stableou tout simplement en position d’appui. C’est dans cette catégorie que l’on trouve léchelle plateforme qui est particulièrement facile à transporter. Vous n’aurez donc aucun souci même si vous avez à l’utiliser dans des endroits différents. Il y a aussi les échelles simples qui ne sont équipées que d’un seul plan et qui demandent un appui sur un mur. Les échelles transformables sont aussi des variantes d’échelles et elles peuvent être disposées en auto stable ou en appui. En dernière catégorie, il y a les échelles équipées d’un système de rattrapage de niveau accompagné des parois de décalage. L’échelle transformable à trois plans ou l’échelle plateforme sont des modèles courants. Ces types d’échelles sont plus appropriés pour des activités comme la cueillette.

echelle simpleBien choisir le modèle approprié

Si l’échelle plateforme semble être très pratique, elle n’est pas toujours adaptée à tout type d’activité. Pour le choix de votre échelle, vous devez bien déterminer les activités que vous prévoyez de faire. Si c’est pour repeindre les murs, une simple échelle peut convenir, mais si c’est pour couper les branches d’un arbre, elle ne sera pas très pratique même si sa hauteur peut atteindre les 4 mètres. Vous devez aussi voir la hauteur que peut offrir l’échelle. Vous ne devez pas sous-estimer ce critère, car si votre échelle ne fait que 1,5 m, il ne vous servira que pour les travaux qui correspondent à cette hauteur. Certaines échelles sont aussi dotées de dispositifs de sécurité qui ne sont pas à négliger.

 

 

 

Le déshumidificateur : l’accessoire de décoration tendance

Tous, ou presque tous les ménages sont maintenant pourvue d’un déshumidificateur. C’est un appareil tendance et original qui fait office de décoration, mais pas seulement. C’est aussi un gage du confort d’une maison.

Des accessoires sobres et tendance

Le deshumidificateur est un accessoire de décoration à part entière. Après tout, il se place sur les étagères, sur les tables ou sur des surfaces planes à la vue de tous les visiteurs. Ce qui explique pourquoi les grandes marques ont mis autant de cœur dans le design de leur article.

Vous avez, bien entendu, plusieurs possibilités de déshumidificateur sur le marché. Les propositions vont du moins cher au plus couteux. Vous faites votre choix en prenant en compte votre budget. Attention cependant, un accessoire exorbitant n’est pas forcément le plus performant. Demandez toujours conseils au vendeur.

On a tendance à croire que les déshumidificateurs sont de petites boites. Et pour cause, les publicités télévisées de ce genre d’accessoire sont très nombreuses. Mais sachez que vous avez aussi des déshumidificateurs muraux et de grandes tailles à disposition dans les rayons des boutiques. Pour habiller vos murs, ce peut être une bonne idée.

Pour ce qui est des couleurs, tous les accessoires sont faits de teintes neutres et sobres. De quoi vous faciliter leur mariage avec votre aménagement intérieur.

Des bienfaits sur votre santé

Il est pourtant à noter qu’investir quelques centaines d’euros dans un déshumidificateur n’est pas qu’une question de décoration. Les bienfaits de ce genre de matériel sur le confort et le bien-être des habitants de la maison ne sont pas négligeables.

En premier lieu, comme son nom l’indique, le déshumidificateur permet de nettoyer l’air de l’humidité. Vous serez étonné de la teneur en eau de l’air que vous respirez. La présence de cette humidité est pourtant source d’inconfort. Vous aurez toujours froids, et ce, malgré un système de chauffage. En outre, l’humidité est un véritable ennemi pour vos meubles : papier peint, tables ou chaise en bois, etc.

En second lieu, ce genre d’appareil élimine les allergènes de l’air. Votre famille et vous avez tendance à éternuer sans cesse, à avoir des toux sèches ? Ce peut être à cause de la qualité de l’air. Avec un déshumidificateur, vous mettez fin à ce problème.

Enfin, un déshumidificateur peut être un bon moyen pour éliminer les mauvaises odeurs de votre maison. Il ne s’agit pas de les masquer avec des parfums. Il est question ici de traiter véritablement l’air afin de vous assurer un confort unique. Attention cependant, seules quelques marques peut vous assurer ce genre de prestation.

 

Réussir l’isolation d’une porte de garage

Pour éviter les pertes calorifiques dans un garage, l’isolation de la porte est une alternative qui permet de l’améliorer. Cette technique est faisable même si la porte est déjà installée. De même pour les différents types de système d’ouverture comme une porte battante, basculante, pliante ou autre. L’isolation est surtout indispensable pour les portes de garages faits en tôle. D’autant plus que cette porte est la paroi la plus fine de la pièce qui sépare de l’extérieur. Voici donc quelques idées pour réussir votre isolation.

Les points à connaître avant d’isoler la porte d’un garage

Pour mener à bien l’isolation d’une porte de garage, il est impératif de connaître la différence entre les diverses matières qui constitue une porte. Le premier matériau est le bois. Il s’agit d’une matière naturellement isolante. Donc, il ne nécessite pas une isolation particulière. Il suffit de consolider sa faculté isolante et de boucher les « jours » qui se trouvent entre la porte de garage et du sol. Pour ceux qui ont une porte de garage conçu avec du métal ou en PVC, l’isolant le plus utilisé est les feuilles de mousse en polyuréthane ou mousse de polystyrène. Ce dernier est surtout préconisé pour les portes fait avec du métal. Pour ces matières, les plaques de laine de bois sont également très utilisées pour isoler les portes de garage. Il est plus lourd, ce qui lui permet d’offrir un isolant plus élevé. Par ailleurs, ils ont le pouvoir de libérer ou absorber une grande quantité d’humidité qui favorise une atmosphère plus saine dans le garage.

Isoler la porte de garage soi-même

Pour mettre en place l’isolant d’une porte de garage, il existe deux méthodes. Soit vous optez pour des kits pré-fabriqués équipés de tous les matériels indispensables soit vous prenez les mesures exactes d’une porte de garage afin de poser vous-même tous les matériels que vous avez achetés. Peu importe la méthode que vous choisissez, il est toujours important de réaliser quelques étapes si vous effectuez vous-même l’isolation. La première chose à faire est d’effacer tous les jours qui se trouvent en bas et autour de la porte de votre garage. Il est possible de le réaliser avec des joints et de les poser sur les côtés, et les rails des portes. Ensuite, il est essentiel d’astiquer toute la surface de la porte. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un chiffon que vous avez imbibé d’alcool ménager au préalable. Il est aussi impératif de mesurer la porte pour savoir les surfaces de l’isolant que vous devez découper. Une fois le tranchage terminé, vous pouvez les apposer de façon à ce qu’il soit bien uniforme (la porte de garage et les panneaux isolants).

 

Une nouvelle porte de garage pour avoir une meilleure isolation

Pour faciliter la tâche de l’isolation, il est toujours possible de choisir une porte pré-isolée. C’est une formule très pratique surtout si vous avez l’intention d’acheter une nouvelle porte pour votre garage, ou encore si votre garage est en cours de construction. Toutefois, il faut savoir que le coût d’acquisition de ce genre de porte de garage peut être un peu plus cher que les autres solutions. Pour ce faire donc, il existe sur le marché des constructeurs qui proposent des portes faits en alu ou en métal doublés de mousse polyuréthane que nous avons invoquée en haut. Ils ont la propriété de protecteur pour éviter le froid ainsi que la chaleur. Il y a également les portes de garage qui sont caractérisées par leur très haute faculté d’isolation à l’achat. Enfin, certaines portes sont dotées de joints périphériques en partie supérieure, sur les côtes, ou le sol afin d’offrir une meilleure étanchéité.

 

 

Pourquoi et comment refaire sa toiture?

Pour une habitation, le toit est un des éléments les plus importants. Il sert de parapluie, de pare-soleil, de couvercle pour contenir la chaleur, de protection pour les occupants. Les conditions climatiques et l’usage vont les faire petit à petit la capacité de la toiture à assurer ces fonctions. À un certain moment alors, il faudra penser à la refaire et demander un devis toiture Bruxelles. Nous allons vous apporter des réponses à vos interrogations par rapport à cette rénovation dans ce dossier. Read More « Pourquoi et comment refaire sa toiture? »

Faire appel à un serrurier professionnel pour résoudre un blocage brusque de serrure

Le problème de serrure bloquée est un fait assez courant. D’ailleurs, les causes des blocages de serrures sont plus ou moins nombreuses : cylindre ou serrure qui calent, tringle désolidarisée du pêne, huisserie qui bouge…  Généralement, la tringlerie est dite désolidarisée du pêne quand la barre inférieure de la serrure tombe dans le trou inférieur. Comme la serrure ne la commande plus, la tringlerie ne peut plus remonter et donc la porte est bloquée. Elle ne parvient pas à s’ouvrir.

Les principales causes du blocage de serrure

Il faut savoir que ces principales causes de serrure bloquée ne résultent pas seulement de la vétusté du mécanisme de la serrure. Elles sont également engendrées par une mauvaise installation, une manipulation trop brutale de la porte ou un changement important de température (en particulier sur les portes en bois). Pour prévenir ces différentes sources de blocages, il est conseillé de faire contrôler les serrures au moins une fois tous les trois ans par un serrurier professionnel. A savoir que ces causes ne surviennent pas sans prévenir. Elles présentent le plus souvent des signes avant-coureurs tels que la difficulté à tourner la clef dans le cylindre ou à l’enfoncer par exemple.

Le serrurier d’urgence : la solution pour réparer une serrure coincée

Dans le cas où le problème de serrure bloquée est inévitable, le mieux est de faire appel aux services d’un serrurier d’urgence, comme http://www.urgenceserrurier.fr. Si certains pensent pouvoir débloquer eux-mêmes la serrure de leur porte, la plupart préfèrent solliciter la prestation d’un professionnel. Les services de dépannage serrurerie présentent en effet quelques avantages non négligeables. Un serrurier professionnel garantit une prestation rapide et sans bavure. Cela veut dire que le serrurier fera tout pour débloquer la serrure tout en veillant à ce que la porte subisse le moins de dégât possible.

Les services de dépannage serrurerie garantissent également un travail vite fait bien fait. En effet, le serrurier professionnel intervient rapidement à domicile afin de réparer ou remplacer au plus vite la serrure défectueuse.

 

Les différents types de ventilateurs de plafond

Le ventilateur de plafond est un outil rafraîchissant, pratique et économique, pour réduire votre consommation d’énergie.

Les fonctionnalités attendues d’un ventilateur plafond

Le ventilateur de plafond propose des fonctionnalités qui vous seront d’une grande utilité. Ainsi, quand il est associé à un climatiseur en été, il saura apporter une sensation de fraîcheur, pour faire baisser la température de consigne de votre climatisation. En hiver, quand il travaille de pair avec votre chauffage, surtout le chauffage au bois, il saura uniformiser la température de la pièce. Effectivement, il brasse l’air des différentes couches. Comme le ventilateur plafond comporte un mode réversible, il fait remonter l’air chaud en été, s’il le fait descendre en hiver.

Les différents types disponibles de ventilateurs de plafond

Avant de faire votre choix, la taille de la pièce figure parmi les principaux critères de sélection de votre ventilateur de plafond. Elle va conditionner toute l’efficacité et les performances du modèle à choisir. Afin de trouver la taille idéale, il vous faut mesurer le côté le plus long de votre pièce pour l’ajuster au diamètre de l’appareil. Les tailles disponibles sont de 80 cm pour une surface de 9 à 10 m2, de 100 à 115 cm pour une pièce de 9 à 20 m2 et de 120 à 130 cm pour une pièce au-delà de 20 m2.

Pour simplifier l’emploi de votre nouveau ventilateur, vous devez également déterminer les différents systèmes de commande intégrés. L’existence d’un éclairage supplémentaire constitue aussi un plus, surtout au niveau esthétique et pratique.

Comme types de ventilateur de plafond, il existe trois sortes de système de déclenchement d’un ventilateur : par interrupteur filaire, par tirette manuelle et par télécommande à infrarouge. Pour les autres caractéristiques, le fonctionnement d’un ventilateur de plafond varie selon le nombre de pales, qui varie de 2 à 5. Les pales peuvent être en bois, en plastique ou en métal avec différents designs, pour un style colonial, exotique, moderne…

Leur inclinaison est également gage de performances. Pour une meilleure répartition de la chaleur, il est important de placer le ventilateur de plafond dans un endroit stratégique. Il faut le placer à proximité d’une source de chaleur. En effet, quand l’air chaud monte, le ventilateur le fait redescendre au sol.

Fixer un store enrouleur

Un store enrouleur est l’élément le plus indispensable lorsqu’on dispose d’une baie vitrée. Ou alors, lorsque la fenêtre de sa maison est exposée au sud et laissant ainsi pénétrer le rayonnement du Soleil. Pour tamiser la lumière ou pour une occultation optimale, il convient toujours de poser un store enrouleur. Cependant, toutes les personnes ne sont pas nées avec un talent de bricoleur. Mais si vous tenez tant à réaliser vous-même la pose du store, voici les étapes.

On vous dit tout sur le sujet

Un store enrouleur peut effectuer trois principales fonctions : occultation, tamisassions et décoration. Ainsi, ce n’est pas pour rien si on l’intègre dans l’habillage des fenêtres afin de créer de l’embellissement à son espace. Par ailleurs, un store enrouleur, c’est avant tout un élément de protection solaire. En fonction de ses besoins, on peut soit obtenir une obscurité totale, soit une lumière tamisée, soit les deux combinés. Le principe est simple, on l’actionne à l’aide d’une chainette dont la manipulation se fait manuellement ou bien à l’aide d’un boitier électrique. Mais la question n’est pas uniquement de connaitre son mode opératoire, mais de choisir le tissu qui fera un bon effet. A ce titre, on peut alors se procurer d’un tissu multifonction, d’un tissu semi-translucide, d’un tissu technique et même des tissus spécifiques qui sont parfois acoustiques, isolants, écologiques ou antibactériens.

L’étape préalablestore

Fixer un store exige une grande réflexion au niveau de la dimension du store enrouleur et de la fenêtre. Aussi, doit-on encore rappeler que la mesure de celle-ci doit être établie préalablement en fonction du choix de pose bien entendu. Donc, avant de discuter de mesurage, il est important de choisir le type de pose qu’on va entreprendre. Pour mémoire, il existe trois types de poses : la pose en embrasure par laquelle on fait descendre le store contre la fenêtre, la pose sur le battant qui permet de baisser le store même si la fenêtre s’ouvre, et en fin la pose en applique où le store est fixé devant l’embrasure. Rassembler les outils est aussi un détail à ne pas négliger en privilégiant toujours les outils pointus à savoir les vis, les chevilles, un crayon à papier, les tournevis, un marteau, et une perceuse et une scie à métaux. Un autre point à connaitre est le type de fixation qui notamment se différencie d’une pose à une autre. Ainsi, on applique une fixation de face pour les trois types de poses, une fixation au plafond pour une installation en applique et en embrasure et une fixation de côté uniquement pour une pose en embrasure.

Passons au bricolage

Toutefois, avant de passer directement au montage, il faut veiller à ce que la taille ou plutôt, la largeur du store soit suffisamment en adéquation avec celle de son futur surface d’accueil. Aussi, il est conseillé d’acquérir un modèle aussi grand que prévu pour éviter de se tromper dans la mesure. D’ailleurs, c’est là tout l’intérêt de se munir d’une scie. Autre détail, sachez que les supports de fenêtres en alu ou en PVC n’ont pas forcément besoin d’être percés s’il s’agit bien entendu d’une pose de store enrouleur sur le battant. Mais pour obtenir de la précision, on peut toujours servir des équerres de fixations. Et maintenant, on fait place au bricolage ! Tout d’abord, il faut s’assurer qu’on dispose bien d’un store adéquat notamment au niveau de la largeur. Dans le cas inverse, il faudra le couper minutieusement et avec délicatesse. De même également pour le tissu qui doit correspondre à la largeur et à la longueur recherchées. On passe ensuite au montage du store en débutant par le mécanisme de l’axe. Le but étant de poser un objet avec la cordelette puis de coller le tissu à l’axe, et ce, en retirant le film de protection de ceci. Poursuivez l’opération en perçant le châssis et en introduisant les chevilles dans les trous qui notamment doivent être ajustées au matériau. N’oubliez pas de les enfoncer d’une manière profonde avec un marteau. Et en fin, placez et vissez le support. La dernière étape consiste à faire quelques petits tests afin de s’assurer du bon fonctionnement du système. Si vous avez opté pour un store manuel, manœuvrez-le avec délicatesse pour éviter des pannes fréquentes.

Déménager avec un déménageur professionnel

C’est ce qui vous attend, de la part d’un déménageur professionnel digne de ce nom. A cet effet, celui-ci doit respecter quelques étapes.

Le devis déménagement et la visite technique

Quand vous envisagez de déménagement, la première chose à faire serait de demander un devis. Selon la loi, le devis est généralement gratuit et fournit les éléments de base permettant d’identifier la nature de la prestation et les parties concernées : la date du déménagement, la nature de la prestation, les assurances proposées, le délai de rétractation, les prix et les modalités de paiement… Il vous en faudra plusieurs pour faire jouer la concurrence et vérifier que votre choix se portera sur le rapport qualité/prix optimal.

A l’issue du devis, le déménageur professionnel que vous aurez choisi se rendra à votre domicile pour réaliser une visite technique. Il calculera le volume à déménager et évaluera toutes les éventuelles difficultés telles que l’absence ou non d’un ascenseur, la disponibilité d’un stationnement du camion de déménagement. Il se donnera également le temps de répondre à vos questions. De votre côté, vous pourrez en juger du professionnalisme et du sérieux de la société de déménagement. Vous devez donner toutes les précisions nécessaires, à prendre en compte pour l’établissement du devis déménagement, impactant sur les besoins humains et matériels divers pour la réalisation du déménagement.demenagement

Les types de prestation de déménagement

Habituellement, les sociétés de déménagement vous proposeront une palette de services divisée en 3 types de prestations. A commencer par le déménagement d’entrée de gamme. Cette formule est la plus économique si la nature des prestations se résume au chargement de vos meubles/cartons et le transport et le déchargement à l’arrivée.

En passant par la formule standard, qui est la formule classique. Ici, le déménageur gère les aspects plus techniques du transfert de vos biens et meubles. Ainsi, il pourra s’occuper du démontage et du remontage des meubles lors de votre emménagement. Il peut également prendre à charge dans son devis déménagement, les objets fragiles comme la vaisselle.

La dernière prestation est la plus complète car vous ne faites absolument rien, à part aiguiller les déménageurs dans le conditionnement de vos biens. En plus de transporter vos biens jusqu’à votre nouveau domicile, l’équipe du déménageur monte les meubles, déballent les cartons et agence votre intérieur en fonction de vos directives. Bref, il ne vous reste plus qu’à effectuer votre choix quant au type de prestation de déménagement auquel vous souhaitez bénéficier.