Mois : juin 2017

Connaître le principe de la micro station d’épuration

La micro station d’épuration est une solution d’assainissement non collectif des eaux usées domestiques notamment douche, toilette, lavabo,… Elle assure en même temps le prétraitement et le traitement.

Les différentes catégories de micro stations d’épuration

La micro station d’épuration 78 se répartit en trois grandes catégories à savoir les micros stations à boues activées appelées aussi micro stations à culture libre qui reprennent la technique la plus répandue en assainissement collectif. Cette famille de micro station d’épuration engendre plus de boues que les autres systèmes. Elle est très sensible aux variations de charges beaucoup plus marquées sur une habitation individuelle que sur une ville entière. Elle entraîne de fréquents problèmes de pollution, de flore bactérienne régulièrement dégradée et donc de mauvaise digestion des nutriments contenus dans les eaux usées, avec les problèmes d’odeurs que cela peut engendrer.

Puis, on a aussi les micros stations dites SBR ou à réacteur biologique séquentiel qui sont une version évoluée des micros stations à boues activées. Dans ce type, un système électronique chargé relativement complexe permet de gérer des phases pendant lesquelles les eaux usées vont être traitées, décantées et enfin évacuées.  L’usager peut donc régler ce système en fonction de ses besoins. La performance technologique des SBR est assuré et leurs performances épuratoires en général sans conteste. L’avantage principal de ce type de micro station c’est qu’il peut être adapté pour les terrassiers, installateurs et les usagers avec les réglages électroniques.

Et enfin, il existe les micros stations à culture fixée qui sont habituellement considérées comme la technologie la mieux adaptée à l’habitation individuelle. En effet, elles sont peu génératrices de boues, enregistrent les meilleurs résultats en termes de comportement sur les variations de charges. Cette famille de micro station repose sur trois phases notamment la décantation primaire, l’aération ou l’oxygénation et enfin la clarification ou la décantation finale.

Principe de fonctionnement d’une micro station d’épuration

Les micro-stations d’épuration sont composées d’une cuve avec nombreux compartiments. Elles fonctionnent avec de l’énergie et ce en trois étapes. La première c’est le prétraitement dans un premier compartiment. Celle-ci permet de garantir la séparation des constituants solides et liquides des eaux usées domestiques. Il produit un sortant liquide approprié au traitement secondaire. Il permet aussi de stocker les boues produites par la deuxième phase du traitement. En parlant de cette dernière, elle est effectuée dans un deuxième compartiment qui est nommé réacteur biologique. Dans celui-ci, l’effluent est purifié par un générateur d’air et mis en contact avec des bactéries épuratrices aérobies. Ces dernières dégradent l’effluent pour en diminuer la pollution. Cela génère de l’eau, des gaz et des boues. Ces dernières sont décantées puis stockées avec les boues du prétraitement. Cette deuxième phase permet de dissoudre continuellement de l’oxygène nécessaire à l’oxygénation des bactéries aérobies, naturellement présente dans les eaux usées.

Enfin, la troisième étape c’est la clarification ou la décantation secondaire. Elle consiste à traiter les eaux usées puis de les rejeter selon la nature du sol par infiltration directe dans le sous-sol ou par irrigation des végétaux ou encore après une étude et avis favorable du SPANC ou Service Public d’Assainissement Non Collectif, directement en cours d’eau.

Les deux dernières phases de la micro station d’épuration peuvent être réalisées à l’intérieur de deux cuves ou compartiments bien distincts ou réunies dans un seul avec une temporisation horaire.

Les avantages de la micro station d’épuration

L’avantage principal de la micro station d’épuration est de ne pas engendrer de mauvaises odeurs. En effet, elle est écologique parce qu’elle n’utilise pas de produit chimique pour traiter les eaux usées. Elle est extrêmement compacte, adaptée aux petits terrains. Son installation est rapide et sa durée de vie est limitée par l’intégrité du matériel que ce soit en béton ou plastic.

Pourquoi automatiser son portail ?

Confort accru, sécurité intérieure renforcée, réseau domotique rationalisé, voilà les principales raisons de motoriser son portail. En fait, la motorisation offre un moyen plus sûr et plus pratique de gérer les entrées et les sorties de la maison. En plus, nombreuses solutions d’automatisation sont aujourd’hui proposéespour satisfaire tous les besoins et s’adapter à tous les budgets. Notre article vous en dit davantage.

Bien cerner le concept de motorisation

On parle de motorisation portail en fait, lorsqu’il s’agit d’équiper un portail manuel déjà installé en système d’automatisation. Autrement dit, les moteurs portails sont vendus à part pour permettre à tous les ménages de disposer d’une entrée plus sécuritaire et simple d’usage sans avoir à investir dans un équipement conséquent.

En outre, l’avantage d’un portail motorisé c’est qu’il permet une ouverture sans efforts comme le kit motorisation comprend une télécommande qui permet de commander l’ouverture ou la fermeture à distance. Le gain de temps est également considérable car la motorisation favorise une ouverture/fermeture rapide du portail. Aussi, elle intègre un certain nombre de dispositifs de sécurité et même de télésurveillance  comme le détecteur de mouvements, la fonction auto-bloquant en cas d’obstacles ou de fermeture inopinée, l’alarme, un système anti-intrusion etc.

Votre portail est-il motorisable ?

Toutefois, il faut noter que tous les portails ne sont pas motorisables. Et il s’agit généralement des portails classiques installés sur les terrains en pentes raides, et ceux faits de matériaux légers et fragiles comme le PVC. Le fait est que, leur structure et leur faible compacité ne leur permettent pas desupporter la force de traction d’une motorisation. Aussi, il faut tenir compte desaccessoires qui composent le portail  car, s’il ne possède pas les renforts prévus pour recevoir un kit moteur, la motorisation ne sera pas possible. Quant aux portails en zones pentues, c’est l’instabilité des vantaux liée à l’angle d’inclinaison qui fait que la motorisation soit risquée car, la traction du moteur ne pourra compenser le degré d’inclinaison et actionner correctement le mouvement des vantaux.

Quelle motorisation pour plus d’efficacité ?

Les motorisations sont en nombre, mais le choix doit surtout se faire selon le type d’ouverture,  l’ergonomieofferte, le confort d’usage,la facilité d’installation et d’entretien, la performance énergétique, les dispositifs de sécurité intégrés et évidemment le rapport qualité-prix.

A propos, on distingue 3 principaux types de motorisation portail.

  • La version enterrée, ingénieuse et compacte

La motorisation enterrée ou semi-enterrée qui s’adapte à tous les types de portails, battant ou coulissant, et ce, qu’importe le matériau de fabrication. Il s’agit ici du modèle le plus innovant car il sait être discret et simple d’utilisation. Aussi, elle offre une puissance de fonctionnement remarquable avec une durabilité accrue, comme elle est parfaitement isolée pour mieux résister aux agressions.Son côté reprochable est peut-être dans le coût à l’achat car c’est la motorisation la plus onéreuse sur le marché. Les contraintes d’installation sont également importantes car il a besoin de réaménager le sol, puis le creuser pour y installer le caisson qui va recevoir le bloc moteur et le coffrer avec du béton après pour consolider la base de la structure. Concernant la consommation,  une motorisation enterrée est qui requérante car il faut qu’elle soit raccorder à une alimentation de 220 Volts normalement.

  • La douce mais performante motorisation à vérins

Un modèle de motorisation portail très flexible et pratique est celui à vérins. Silencieux de fonctionnement, elle affiche une bonne compacité et une puissance de traction raisonnable. Elle convient le plus aux portails battants composés de matériaux de poids moyens comme l’aluminium ou le bois. Avec une motorisation à vérins on peut s’attendre à un angle d’ouverture des vantaux à plus de100°, tout dépend de la portée de traction du moteur et du poids des vantaux. La consommation sera encore ici assez importante car la motorisation devra également être branchée à un 220 Volts.

  • La puissante motorisation à bras articulés

Un vrai monstre, elle présente une puissance de traction et de fonctionnement poussée. En fait, ‘est le modèle destiné aux portails de poids conséquents comme ceux en fer forgé. Elle offre, en plus, un angle d’ouverture pouvant aller jusqu’à 150°. Aussi, il respecte la structure du portail et la course des vantaux pour favoriser une utilisation durable et sécuritaire.

Les accessoires nécessaires pour parfaire sa déco

Dans les boutiques de décoration ou chez le grossiste en ligne, il y a des éléments vendus à quelques euros qui pourront changer la décoration de votre intérieur. Vous pouvez également les prendre pour parfaire la déco. Même si le but est la perfection, il ne faut pas aussi en mettre de trop, car ceci risque de déséquilibrer votre décoration.

Les coussins pour le salon et la chambre à coucherCet allié réconfortant peut parfaire la décoration de votre salon ou de votre chambre à coucher. Vous pouvez en prendre plus d’un et les placer sur votre canapé ou sur votre lit. Pour le choix de vos coussins, vous devez considérer la taille. Il est possible de prendre des modèles dans différentes tailles, mais il faut faire attention à ce que ceux-ci n’encombrent pas votre lit ou votre canapé. Vous pouvez aussi vous permettre de mélanger les matières : vous en trouverez des modèles variés chez le grossiste en ligne.

Un tapis pour sublimer la pièce

Le tapis est un accessoire incontournable pour peaufiner la décoration intérieure. Même si vous avez de la moquette dans votre salon, vous pouvez prendre un tapis. Chez le grossiste en ligne, les modèles sont variés : allant des plus épais aux plus fins, des plus sobres aux plus bigarrés et vous en aurez de toutes les tailles. Si le tapis est souvent posé sous la table basse, vous pouvez également trouver un autre emplacement comme devant la cheminée. Il est également possible de l’utiliser pour démarquer deux espaces différents dans une même pièce.

Le pêle-mêle photos pour habiller les murs

À la décoration, on a tendance à oublier les murs. Il est possible d’habiller vos murs avec des tableaux ou des accessoires de décoration à mettre en suspension. Vous pouvez également installer des étagères, ce qui peut aussi servir d’espace de rangement. Cependant, pour une décoration originale, prenez un pêle-mêle photos. Vous trouverez différents modèles chez le grossiste en ligne et pensez à insérer vos plus belles images.

Les miroirs pour apporter un effet de grandeur

À la place des accessoires de décoration murale, vous pouvez prendre des miroirs. Ces derniers sont plus conseillés si vous avez une petite pièce. Vous pouvez prendre un grand miroir ou des petits modèles découpés avec des cadres en métal. Pensez à les placer devant une source de lumière pour agrandir la pièce.